ASSOCIATION RECONNUE D'INTERET GENERAL
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Liens vers le site de SolHandLiens vers le site de SolHand  
LES BULLETINS D'ADHÉSION et DE SOUTIEN sont EN LIGNE SUR LE SITE. Il suffit de les télécharger en cliquant sur le "BOUTON TÉLÉCHARGEMENTS " en direct sur le Site SOLHAND *PROCHAINE JOURNÉE NATIONALE LE 10 juin 2017* Voir le PROGRAMME en page d'accueil du SITE
SOLHAND accorde son 2 ème SPR « Soutien Projet Recherche » à l’Association "Kémil et ses amis" dans le cadre des EPILEPSIES RARES Voir COMMUNIQUE de PRESSE
SOLHAND est une Association Reconnue d'Intérêt Général. Retrouvez sur ce FORUM des informations diverses et variées sur le Handicap et le Social, mais aussi un lieu d'échanges et de partage.....

Partagez | 
 

 LES ANGIOMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: LES ANGIOMES   Jeu 17 Juil 2008 - 18:33

Les hémangiomes, moins fréquents qu’on ne le dit ?



Publié le 13/07/2008

Plusieurs travaux sur les lésions cutanées du jeune enfant font état d’une fréquence des angiomes du nouveau-né et du nourrisson proche de 10 % mais ces revues mélangent souvent angiomes plans (lésions vasculaires cutanéo-muqueuses matures le plus souvent définitives) et hémangiomes (tumeurs vasculaires régressives), ce qui ne permet pas d’évaluer de façon précise la prévalence des uns et des autres.

L’étude de Kilcline et coll a consisté à analyser les études colligeant les hémangiomes et exclusivement ceux-ci chez les nouveau-nés et chez les enfants. Seules les revues portant sur des effectifs de plus de 500 enfants ont été prises en en compte. La fréquence observée d’hémangiomes est inférieure à 2 % dans les études observationnelles où les enfants examinés ont moins de 15 jours et elle varie entre 3 et 10 % (moyenne 5 %) lorsqu’ il s’agit d’enfants plus âgés.

Cette méta-analyse confirme donc que la fréquence des hémangiomes est plus faible que ne semblaient l’indiquer différents textbooks. L’âge des enfants, au moment des études observationnelles, modifie également les chiffres, ceci étant dû d’une part à la difficulté relative de l’examen dermatologique du nouveau-né (érythrose physiologique) mais aussi à l’apparition parfois décalée de plusieurs semaines des hémangiomes chez le nouveau-né. Ces deux éléments expliquent, en partie, la fréquence nettement moindre des hémangiomes dans la période néonatale.

Dr Patrice Plantin

Kilcline C et coll. : Infantile hemangiomas : how common are they ? A systematic review of the medical literature. Pediatr Dermatol 2008 ; 25: 168-73
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
 
LES ANGIOMES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solidarité Handicap autour des maladies rares :: INFORMATIONS MEDICALES A VOTRE DISPOSITION-
Sauter vers: