ASSOCIATION RECONNUE D'INTERET GENERAL
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Liens vers le site de SolHandLiens vers le site de SolHand  
LES BULLETINS D'ADHÉSION et DE SOUTIEN sont EN LIGNE SUR LE SITE. Il suffit de les télécharger en cliquant sur le "BOUTON TÉLÉCHARGEMENTS " en direct sur le Site SOLHAND *PROCHAINE JOURNÉE NATIONALE LE 27 juin 2015* Voir le PROGRAMME en page d'accueil du SITE
SOLHAND accorde son 1er SPR « Soutien Projet Recherche » à l’Association « Le Cœur au Pied » pour les personnes atteintes de Pachyonychie congénitale. Voir COMMUNIQUE de PRESSE
SOLHAND est une Association Reconnue d'Intérêt Général. Retrouvez sur ce FORUM des informations diverses et variées sur le Handicap et le Social, mais aussi un lieu d'échanges et de partage.....

Partagez | 
 

 Salon Marjolaine 2008, le salon de la vie en bio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kris24
Cyclone
Cyclone



MessageSujet: Salon Marjolaine 2008, le salon de la vie en bio   Lun 3 Nov 2008 - 15:35

Salon Marjolaine 2008, le salon de la vie en bio. Le Salon Marjolaine propose à ses visiteurs de nombreux stands pour ceux qui « rêve d’une vie sans OGM, sans pesticides et sans complexes », avec « le plus grand marché bio de France. »

Le Salon Marjolaine 2008, le salon de la vie en bio, ouvrira ses portes à la fin de la semaine prochaine. Le Salon Marjolaine, le salon de la vie en bio, se tiendra du samedi 8 au dimanche 16 novembre 2008 au Parc Floral de Paris.

Le Salon Marjolaine propose à ses visiteurs de nombreux stands pour ceux qui « rêve d’une vie sans OGM, sans pesticides et sans complexes », avec « le plus grand marché bio de France. »

Plus de 500 exposants accueilleront les visiteurs lors du salon Marjolaine 2008 pour une « immersion gourmande et sans retenue dans les saveurs bio, une dégustation des petits et grands crus de nos régions, une découverte des cosmétiques bio, une rencontre avec artisans et producteurs pour vos achats écolos et éthiques, … mille et une idées pour préparer des vacances d’hiver nature, des pistes pour s’initier à la protection de l’environnement, … »

Le Salon Marjolaine propose à ses visiteurs de nombreux stands pour ceux qui « rêve d’une vie sans OGM, sans pesticides et sans complexes », avec « le plus grand marché bio de France. »

Pour 2008, le Salon Marjolaine fait son cinéma avec une sélection de films sur les grands enjeux environnementaux, en présence des réalisateurs.

Le Salon Marjolaine se définit comme un « salon convivial, lieu unique de rencontres et d’échanges avec son café écolo, ses restaurants bio, ses 130 ateliers et conférence animés par des spécialistes de la bio et de la santé, de l’environnement, du commerce équitable, … »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sidaventure.asso.fr
kris24
Cyclone
Cyclone



MessageSujet: Re: Salon Marjolaine 2008, le salon de la vie en bio   Lun 10 Nov 2008 - 3:16

Certains l'aiment bio !


Colette Monsat avec Gilles Dupuis, Emmanuel Rubin, François Simon et Sylvain Vérut (Figaroscope)

Les succulentes assiettes de légumes au Phyto Bar, qui propose également une belle gamme de plats bio Crédits photo : Aubert / Le Figaro

À l'occasion du Salon Marjolaine qui ouvrira ses portes le week-end prochain au Parc Floral de Paris, zoom sur les tables bio de la capitale.


Nouvelle génération


Supernature
Le lieu : tout clair, tout simple avec ses toiles cirées blanches, ses ardoises murales et ses lampes industrielles. L'été, une petite terrasse vient délester la salle, facilement pleine, au déjeuner.
Dans l'assiette : des plats savoureux, à l'instar de cet excellent ­velouté de potiron au gingembre ou encore de ce gratin de pennes bio champignons et comté. Sans oublier le « eton mess figues et poires », dessert star de la maison.
On aime bien : l'accueil adorable, les portions généreuses et les prix tout à fait corrects.
On aime moins : certaines préparations moins pétulantes (filet de carrelet en papillote, un peu fade).
Supernature. 12, rue de Trévise, IXe. Tél. : 01 47 70 21 03. Tlj sf sam. Formule déj. à 13,60 €, menu déj. à 16 €, formule soir à 15,60 €. Brunch le dim. à 18 €.

Le Phyto Bar
Le lieu : de la boutique, contiguë, au restaurant, il n'y a qu'un pas ! Ce dernier ne désemplit pas, mixant les macros bio, les dames soucieuses de leur ligne, les amateurs de jus minute et les cadres en rupture de ban. Peut-être parce que « manger bio, ça dépollue » comme l'indique un écriteau. Un vrai lieu de vie !
Dans l'assiette : tout ! De la bavette, des tagliatelles au tofu, du caviar d'aubergine, du tartare d'algue, du nem végétal, du chèvre, de la mousse chocolat, en individuel ou en combinaison assiette ou salade. Sans oublier vodka, whisky, gin, bière et vins bio (excellent saumur) pour activer ce « tout ».
On aime bien : le « non-stop » très large (12 h-23 h), l'atmosphère.
On aime moins : le service gentiment amateur, les prix un peu ­élevés.
Le Phyto Bar. 47, bd Saint-Germain, V e . Tél. : 01 44 07 36 99. Tlj. Formule du jour à 16,50 €. Carte : 18-30 €.

Rose Bakery
Le lieu : sûr que ce n'est pas pour lui que l'on se presse ici ! Ambiance garage réaménagé à peu de frais et bruit étourdissant, oubliez le fantasme du salon de thé à l'anglaise, cosy tout plein, on en est très loin.
Dans l'assiette : alors là, respect, tout est bon ! La carte est fonction du marché du jour avec néanmoins quelques standards comme les quiches ou tartes salées ­accompagnées de salades, le saumon fumé bio et œufs brouillés, l'impeccable riz au lait servi tiède, les crumbles.
On aime bien : la formidable cuisine de Rose, le pain de chez Poujauran, les produits anglais bio, en vente à emporter.
On aime moins : le service si peu professionnel qu'il en laisse sans voix, les prix relativement élevés, le cadre.
Rose Bakery. 46, rue des Martyrs, IXe. Tél. : 01 42 82 12 80. Tlj sf lun. de 12 h à 16 h et les sam. et dim. de 10 h à 16 h. Carte env. 25-35 €.

Bioart
Le lieu : une salle moderne et confortable, mais assez impersonnelle, à l'image de ce quartier tout entier, trop vite sorti de terre. Au premier étage, d'immenses baies vitrées sont grandes ouvertes sur la Seine et le parc de Bercy.
Dans l'assiette : la carte met la barre haut en affirmant qu'il s'agit du « premier restaurant gastronomique certifié AB en France »… Cela ne coûte certes rien de le claironner, voire de s'abriter ­derrière pour justifier l'attente interminable, liée de toute évidence à l'amateurisme chronique de l'équipe de salle. Heureusement, tout est plutôt bon (mais trop cher) à l'image de ce tartare de fenouil accompagné de calamars à la plancha (14 €) ou de cette ferme cuisse de poulet aux saveurs provençales servie dans sa cocotte Staub (24 €).
On aime bien : les produits 100 % bio ou presque, les sourires désolés des serveuses, les assiettes ­plutôt séduisantes.
On aime moins : les additions plus encore astronomiques que gastronomiques, le pain tranché à l'avance (et sec), les prix des vins (une seule bouteille à moins de 30 € !).
Bioart. 3, quai François-Mauriac, XIIIe. Tél. : 01 45 85 66 88. Tlj sf sam. et dim. Formule à 34 €, carte-menu à 46 €.

Crédits photo : RICHARD VIALERON/LE FIGARO.

Soya
Le lieu : un an d'existence pour ce rez-de-chaussée sur rue auquel la grande façade vitrée donne un petit côté loft. À l'intérieur, la salle, coincée entre le comptoir et les tables à touche-touche, tient plus de la cantine que du restaurant.
Dans l'assiette : du bio à 85 % (100 % lorsque les laitages suivront) pour des recettes maison bien ficelées aux saveurs affirmées. Qu'il s'agisse de la soupe de ­lentilles, des lasagnes aux champignons ou du crumb le pomme-poire-raisin-cannelle, rien d'austère, on sent une vraie patte gourmande dans la réalisation.
On aime bien : les cocktails de jus minute, la fraîcheur des produits (crudités, salades), le souci de qualité affiché.
On aime moins : la salle un peu spartiate, la rue un brin tristoune.
Soya. 20, rue de la Pierre-Levée, XIe. Tél. : 01 48 06 33 02. Tous les midis sf dim. et les jeu., ven. et sam. soir. Formule déj. à 14 €, carte env. 20 € (25 à 30 € le soir).

Crédits photo : Le Figaro

Bioboa
Le lieu : les oiseaux colorés qui habillaient les murs de cette cantine branchée ont laissé place à un décor plus neutre, où se font face un grand bar et une longue vitrine réfrigérée. Pour tout mobilier, des chaises en plastique moulé ceinturant quelques tables au design minimaliste.
Dans l'assiette : des veggiburgers, des salades, soupes et plats du jour (un très correct blanc de poulet doré minute accompagné de riz), ainsi que des sandwichs (jambon, comté, saumon, tofu…) et d'excellents fromages blancs aux fruits. Du tout bio, selon le personnel.
On aime bien : les formules déjeuner autour de 13 €, les excellents cocktails de jus frais préparés minute, la fraîcheur des ingrédients.
On aime moins : le cadre un peu « bocal », assez froid.
Bioboa. 3, rue Danielle-Casanova, Ier. Tél. : 01 42 61 17 67. Tlj sf dim. jusqu'à 18 h. Comptez entre 15 et 20 €.

Nessens
Le lieu : un espace de poche contemporain (huit places), qui pratique davantage la vente à emporter que la consommation in situ. Et surtout un patron omniprésent, omniscient, sorte d'ayatollah du bio, mais que l'on peut parvenir à dérider.
Dans l'assiette : des jus de fruits (délicieux pommes-raisins) et lé gumes minute, une soupe du jour épaisse, et un bol à base de petit épeautre ou de quinoa que l'on garnit de cinq légumineuses diverses (excellentes betteraves crues), voire de fromage.
On aime bien : le registre court mais de pleine saveur, en particulier pour les crudités, la « Bionade », boisson gazeuse à base de plantes, le pain Moisan, le « tout bio ».
On aime moins : l'absence de café (« aucune valeur nutritionnelle » tranche le boss), de bières et de vins (rupture de stock et ­manque de demande), la partition culinaire modeste faute de place, la vaisselle plastique non recy­clable.
Nessens. 6, rue du Port-Mahon, IIe. Tél. : 01 44 94 09 86. Tlj. sf sam. et dim. de 11 h 30 à 15 h 30. Comptez 10 à 15 €.

Judicious
Le lieu : ouvert depuis sept mois, un bric-à-brac coloré façon récup, tenu par deux jeunes femmes acquises au bio qui ont monté leur petite entreprise.
Dans l'assiette : des formules à prix doux (à partir de 7,50 €) avec, chaque jour, une soupe, une tarte et une salade différentes pour des clientes prêtes à entonner le refrain « Je préfère manger à la cantine, avec les copains et les copines » !
On aime bien : le côté sans prétention de l'adresse, la carte des jus aux noms ludiques (le « mince alors » au céleri, ananas, pomme, gingembre ou le « atchoum ! » à base de pomme, citron, miel, cannelle), la mention faite des produits non issus de l'agriculture biologique.
On aime moins : les salades un peu « empiriques », l'absence de choix même si c'est le concept ­revendiqué.
Judicious. 53, rue de Charenton, XIIe. Tél. : 01 44 73 40 21. Tlj sf dim. jusqu'à 17 h. Brunch le sam. à 20 €. Carte env. 12-15 €.
Les classiques


La Chandelle Verte
Le lieu : chaises paillées, nappes papier, murs truffés d'affiches, gravures et pubs, ce bistrot a traversé deux décennies en couvrant le spectre bio dans sa quasi-totalité, de la bière à l'apéro (Jade) au café mexicain.
Dans l'assiette : des propositions très diversifiées, salade de chou, rillettes végétales, assiette végétarienne, pintade fermière jus de poire et pommes sautées, crème vanille-romarin et sorbets d'un « artisan glacier conventionnel » !
On aime bien : l'accueil et le service exemplaires de gentillesse, les produits non bio mentionnés sur la carte ou verbalement, la présence de viandes et volailles.
On aime moins : le petit manque de mordant dans les assaisonnements (épices, herbes, etc.), l'ouverture uniquement le midi.
La Chandelle Verte. 40, rue d'Enghien, Xe. Tél. : 01 47 70 25 44. Tlj. le midi, du lun. au ven. Fermé le soir. Formules à 14,50 et 19 €. Menus à 16,50 et 21 €.

Veggie
Le lieu : ce petit restau-épicerie fut l'une des premières adresses bio parisiennes avant d'être repris à mi-temps il y a une dizaine d'années. Il a gardé son look classique de « végét » avec la boutique de vente à emporter (épicerie + traiteur) au premier plan, et la petite salle de restaurant derrière avec son mobilier ascète et son silence.
Dans l'assiette : si le plat du jour nous a laissés sur notre faim (un vrai plat végétarien de la fin du siècle dernier avec une louche de quinoa un peu trop cuit accompagnée d'une délicieuse fricassée de fenouil et de légumes provençaux), la tarte au citron maison nous a emballés, pâte plutôt fine et croustillante, et surtout crème moelleuse au vrai goût de citron débordant de beurre comme un lemon curd anglais.
On aime : les desserts, les jus de fruits et de légumes frais, le service jusqu'à 14 h 30, l'espace vente à emporter.
On aime moins : les plats moins travaillés et plus classiques.
Veggie. 38, rue de Verneuil, VIIe. Tél. : 01 42 61 28 61. Tlj. sauf sam. et dim., au déj. seulement. Carte env. 25 €.
Vins bio : comment s'y retrouver ?


Qu'on les appelle « bio », « biodynamiques » ou « naturels », tous ces vins ont, en général, un dénominateur commun : ils sont élaborés à partir de raisins bio, issus d'une culture sans engrais et produits chimiques de synthèse. Le terme « bio » ne s'applique qu'au raisin et non au processus de vinification.
Vins « bio » : identifiables immédiatement, puisque leur mode de culture est contrôlé par des organismes certificateurs comme Ecocert. La mention AB ou « raisins issus de la culture biologique » figurent sur les bouteilles.
Vins « biodynamiques » : ils sont élaborés sur la base des théories controversées de Steiner, qui impliquent une grande exigence dans le travail de la vigne, la vinification, l'élevage des vins et la mise en bouteilles. Les pratiquants de la biodynamie (Deiss, Zind-Humbrecht, Leroy, Trapet, Cazes, La Coulée de Serrant, Chapoutier, Trévallon…) sont regroupés au sein d'un organisme « Renaissance des appellations » qui a déterminé trois stades dans sa charte de qualité (voir www.biodynamy.com). Ce sont des vins en général coûteux et très convaincants.
Vins « nature » ou « naturels » : les vignerons qui les élaborent s'inscrivent dans une démarche globale, respectant le sol, hostile aux « intrants » (levures artificielles, acidification, soufre en grosse quantité…) et à l'œnologie moderne. Un excellent ouvrage, Le Vin au naturel de François Morel (27 €, Éditions Le Sang de la Terre), rend compte du parcours ­empirique et méticuleux de certains, M. Lapierre, C. et P. Breton ou P. Overnoy, dont les vins, de forte personnalité, sont très ­séduisants.
Où les trouver ? Lavinia : 3, bd de la Madeleine, I er , tél. : 01 42 97 20 20. Caves du Panthéon : 174, rue Saint-Jacques, V e , tél. : 01 46 33 90 35. Le Verre Volé : 38, rue Oberkampf, XI e , tél. : 01 43 14 99 46. Le Vin en Tête : 30, rue des Batignolles, XVII e , tél. : 01 44 69 04 57.
A suivre : grains de bioté


Le marché du bio est en pleine expansion, comme le montre le nombre croissant de boutiques et supermarchés qui lui sont dédiés. Pêle-mêle, quelques échos côté fourneaux.
Rose Bakery II . L'un des restos-salons de thé bio les plus fashion de Paris vient d'ouvrir une deuxième adresse au 30, rue Debelleyme, III e . Tél. : 01 49 96 54 01.
Le guide La Plage des restaurants bio 2008 recense sur toute la France les adresses du bio (restaurants et traiteurs), avec une partie consacrée à l'Ile-de-France, 8,90 €.
Brunch bio à l'Hôtel de Sers. Depuis la rentrée, le chef Christophe Hay propose, en collaboration avec un producteur, un brunch dominical de bonne tenue, uniquement à base de produits bio. 41, avenue Pierre-Ier-de-Serbie, XVIe. Tél. : 01 53 23 75 13. Brunch de 11 heures à 16 heures à 40 € (15 € pour les moins de 15 ans).
Un gratuit consacré au bio . ­FemininBio.com a lancé un magazine féminin gratuit, diffusé dans un réseau de magasins partenaires (Alter Mundi, Les Nouveaux Robinson, etc.).
Salon Marjolaine : le plus bio de tous


Avec ses centaines d'exposants, ses dizaines de milliers de visiteurs et ses 130 ateliers, la 33e édition du Salon Marjolaine se révèle être la plus grande manifestation dédiée au bio et au développement durable. Durant neuf jours, tous les secteurs d'activité et de consommation de la planète bio seront présents : alimentation, vins et spiritueux, environnement, bien-être, tourisme vert et solidaire, artisanat nature, maison écologique et écoproduits, etc. Comme chaque année, ce sera l'occasion de rencontres avec des producteurs, des fermiers, des vignerons, mais aussi des associations et des auteurs ­venus de toutes les régions de France. À noter pour la première fois, un cycle de ciné-conférences en présence des réalisateurs.
Salon Marjolaine bio et développement durable. Du 8 au 16 novembre, de 10 h 30 à 19 heures (22 heures le ven. 14). Parc Floral de Paris, XIIe. Entrée : 8 €, gratuit moins de 12 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sidaventure.asso.fr
 
Salon Marjolaine 2008, le salon de la vie en bio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salon Marjolaine Paris 7 au 15/11/2015
» Salon du Bourget 1983
» Horaire du Salon
» Salon du Bourget 2003
» Avez-vous déjà été dans des Salons/Colloques... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solidarité Handicap autour des maladies rares :: RECETTES ET ASTUCES-
Sauter vers: