ASSOCIATION RECONNUE D'INTERET GENERAL
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Liens vers le site de SolHandLiens vers le site de SolHand  
LES BULLETINS D'ADHÉSION et DE SOUTIEN sont EN LIGNE SUR LE SITE. Il suffit de les télécharger en cliquant sur le "BOUTON TÉLÉCHARGEMENTS " en direct sur le Site SOLHAND *PROCHAINE JOURNÉE NATIONALE LE 10 juin 2017* Voir le PROGRAMME en page d'accueil du SITE
SOLHAND accorde son 2 ème SPR « Soutien Projet Recherche » à l’Association "Kémil et ses amis" dans le cadre des EPILEPSIES RARES Voir COMMUNIQUE de PRESSE
SOLHAND est une Association Reconnue d'Intérêt Général. Retrouvez sur ce FORUM des informations diverses et variées sur le Handicap et le Social, mais aussi un lieu d'échanges et de partage.....

Partagez | 
 

 MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   Sam 27 Juin 2009 - 9:48

Vers le retrait d’une trentaine de médicaments antidouleur ?

[25 juin 2009 - 21h25]
[mis à jour le 26 juin 2009 à 10h12]


Après réévaluation systématique des médicaments renfermant du dextropropoxyphène (DXP), le Comité des médicaments à usage humain de l’Agence européenne d’Evaluation des Médicaments (EMEA) a conclu que leurs risques – et particulièrement celui d’une overdose fatale – excédaient leurs bénéfices. Il recommande ainsi leur retrait progressif du marché dans l’ensemble des pays européens. L’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS) pour sa part, « envisage » seulement « que (ce) retrait définitif (…) intervienne dans un délai de l’ordre d’un an ». Elle attendra que l’avis de l’EMEA soit confirmé par la Commission européenne pour envisager la suite à donner, constituant un groupe d’experts chargé d’émettre de nouvelles recommandations sur la prise en charge de la douleur. Elle attend aussi, l’avis que la Food and Drug Administration (FDA) américaine doit rendre d’ici la fin juin 2009. Pourquoi ces divergences ?

Parce que souligne l’AFSSaPS, « en France et dans des conditions normales d’utilisation, ce médicament n’a fait l’objet d’aucun signal particulier de pharmacovigilance. (…) Son profil de sécurité d’emploi est bien connu et satisfaisant » ajoute même l’Agence dans ses dernières recommandations, publiées ce jour. Elle souligne enfin, que les seules intoxications mortelles (65 par an en France, au lieu de 300 à 400 en Grande-Bretagne semble-t-il) ont résulté d’intoxication médicamenteuses volontaires par surdose ».

Les médicaments contenant du DXP sont des anti-douleurs puissants, efficaces et sûrs… lorsqu’ils sont bien utilisés. Ils associent du paracétamol au dextropropoxyphène. La spécialité de référence (Di-Antalvic) a depuis plusieurs années bien des génériques. Une trentaine de spécialités sont aujourd’hui concernées.

Ces médicaments sont soumis en France à prescription médicale. Ce n’est pas le cas dans tous les pays. Le libre accès à ces produits puissants pourrait expliquer certaines dérives… et les accidents qui en ont découlé, encore récemment en Nouvelle-Zélande. Automédication, usage désordonné… des accidents mortels ont été observés dans un certain nombre de pays, et d’abord au Royaume-Uni. La France dans un premier temps, avait décidé de ne pas modifier sa politique alors que nos voisins britanniques notamment procédaient à son retrait.

Si la recommandation de l’EMEA est entérinée par la Commission européenne, elle s’imposera en France. Le retrait du marché se fera donc dans tout l’Union. Il sera progressif, sans doute dans un délai de l’ordre d’un an. Ce qui permettra aux professionnels d’envisager la meilleure alternative thérapeutique, en fonction de nouvelles recommandations définies par le groupe d’experts évoqué plus haut.

Source : EMEA, 25 juin 2009 ; AFSSaPS, 25 juin 2009

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares


Dernière édition par Admin le Ven 18 Déc 2009 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   Ven 18 Déc 2009 - 19:10

[center]Suspension d’autorisation de mise sur le marché des gels contenant du kétoprofène - communiqué

18/12/2009
À la suite de la procédure de réévaluation du bénéfice/risque des médicaments contenant du kétoprofène sous forme de gel, l’Afssaps a décidé de suspendre l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de tous les médicaments contenant du kétoprofène et destinés à être appliqués sur la peau. Cette suspension qui prend effet le 12 janvier 2010 est accompagnée d’un retrait des lots disponibles sur le marché. A partir de cette date, les spécialités sous forme de gel contenant du kétoprofène ne seront plus disponibles en France.

L’Afssaps a informé de cette mesure nationale l’agence européenne du médicament (EMA), ses homologues européens, ainsi que la commission européenne et les laboratoires concernés. Cette information conduit au déclenchement d’une procédure de réévaluation européenne du rapport bénéfice-risque des gels contenant du kétoprofène.
Lire aussi :

Point d’information sur l’avis de retrait des médicaments contenant du kétoprofène gel faisant suite à la réévaluation du rapport bénéfice/risque des spécialités le contenant (18/12/2009) (99 ko) - questions/réponses
Suspension de l’AMM des gels de kétoprofène (18/12/2009) (85 ko)

Le kétoprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) commercialisé en France sous forme de gel depuis 1993. Soumis à prescription médicale, le gel est appliqué sur la peau et est utilisé en rhumatologie et en traumatologie bénigne, pour ses propriétés antalgiques. A ce jour, 22 spécialités contenant du gel de kétoprofène étaient autorisées en France (Annexe 1).
Des cas de photoallergie (réactions cutanées exagérées et/ou anormales à la lumière), souvent graves, ont été rapportés chez des patients traités par des gels contenant du kétoprofène dès leur commercialisation. Ces réactions se présentent le plus souvent sous la forme d’eczéma et de bulles pouvant s’étendre au-delà de la zone d’application. Leur gravité peut conduire à des hospitalisations et à des arrêts de travail.
Cet effet indésirable connu des gels contenant du kétoprofène a conduit l’Afssaps à modifier l’information de ces médicaments à deux reprises en 1996 et en 2001, à l’issue de deux enquêtes nationales de pharmacovigilance (Annexe 2). De plus, un pictogramme incitant les patients à ne pas s’exposer au soleil même voilé avait été ajouté sur les conditionnements en 2001 (Annexe 3). Malgré ces mesures d’information, les données de sécurité d’emploi montraient que ces réactions étaient toujours rapportées.
En 2003, l’Afssaps a adressé une lettre aux professionnels de santé afin de leur rappeler les précautions d’emploi inhérentes à l’administration des gels contenant du ketoprofène.
La persistance de la survenue et de la déclaration de ces cas, malgré la prise de ces nombreuses mesures, a conduit l’Afssaps à déclencher la réévaluation du rapport bénéfice/risque des gels de kétoprofène. Selon les données de sécurité disponibles au moment de cette réévaluation, 371 cas d’effets indésirables, dont 62% étaient graves, ont été rapportés de janvier 2001 à février 2009 chez des patients traités avec un gel contenant du kétoprofène. Dans la très grande majorité des cas, il s’agissait d’un effet indésirable cutané. Parmi les effets indésirables graves, 44% étaient des réactions de photoallergie. Aucun décès n’a été signalé.
Par ailleurs, un nouvel élément, est apparu lors de cette évaluation : les données disponibles[1] montrent l’existence d’une allergie associée à l’octocrylène[sup][2][/sup], une substance utilisée comme filtre solaire. En effet, l’application consécutive d’un produit contenant de l’octocrylène, chez des patients ayant développé une réaction de photoallergie au kétoprofène par le passé, a conduit dans plusieurs cas à l’apparition d’un nouvel épisode de photoallergie (en l’absence d’application concomitante d’un gel contenant du kétoprofène).
En raison de l’efficacité faible à modérée de ces médicaments et de l’existence d’alternatives thérapeutiques, l’Afssaps a considéré que le risque lié à l’utilisation des gels de kétoprofène était supérieur au bénéfice attendu et qu’aucune mesure supplémentaire à celles prises précédemment ne pouvait garantir davantage la sécurité des patients. Dans ces conditions, l’Afssaps a décidé de suspendre l’AMM de toutes les spécialités sous forme de gel contenant du kétoprofène dans l’attente des résultats de la procédure de réévaluation européenne. Cette mesure prend effet le 12 janvier 2010 et s’accompagne d’un retrait des lots disponibles sur le marché.
En conséquence, l’Afssaps demande :

  • aux prescripteurs, de ne plus instaurer/renouveler de traitement par gel de kétoprofène,
  • aux patients d’arrêter tout traitement en cours. En l’absence de réaction cutanée depuis le début du traitement, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Aucun danger n’est associé à l’arrêt brutal de l’application de gel de kétoprofène.

L’Afssaps recommande aux patients actuellement traités par un gel contenant du kétoprofène de consulter leur médecin afin qu’il puisse reconsidérer leur traitement ou de prendre conseil auprès de leur pharmacien.
[1]FOTI C., BONAMONTE D., CONSERVA A. et al. Allergic and photoallergic contact dermatitis from ketoprofen : evaluation of cross-reactivities by a combination of photopatch testing and computerized conformational analysis. Curr Pharm Des. 2008.
BONNEVALLE A, THOMAS P. Réactions croisées entre le kétoprofène et l’octocrylène Nouv Dermatol 2008 ; 27 suppl 5 : 64
VEERLE DEVLEESCHOUWER, RIK ROELANDTS, MARJAN GARMYN AND AN GOOSSEN. . Allergic and photoallergic contact dermatitis from ketoprofen: results of (photo) patch testing and follow-up of 42 patients. Contact Dermatitis 2008: 58: 159–166
DELPLACE D, BLONDEEL A. Octocrylene: really non allergenic ? Contact Dermatitis. 2006 ; 54: 295.
CARROTTE-LEFEBVRE I, BONNEVALLE A, SEGARD M, DELAPORTE E, THOMAS. Contact allergy to octocrylene Contact dermatitis 2003: 48; 46-7
[2] L’octocrylène est un filtre solaire largement utilisé dans les produits d’hygiène courante et cosmétique (parmi lesquels gels douches, after-shave, parfums, crèmes, lotions, lait pour le visage et le corps, filtres solaires)
Contacts presse :
presse@afssaps.sante.fr

http://www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Communiques-de-presse/Suspension-d-autorisation-de-mise-sur-le-marche-des-gels-contenant-du-ketoprofene-communique

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares


Dernière édition par Admin le Ven 23 Avr 2010 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   Ven 15 Jan 2010 - 18:46

Liste de diffusion de l'Afssaps (Agence Française de Sécurité Sanitaire des produits de santé)
du Mardi 12 Janvier 2010

Informations de sécurité sanitaire

- Rappel des lots des spécialités contenant du kétoprofène sous forme de gel
L’Afssaps suspend les AMM des spécialités contenant du kétoprofène sous forme de gel pour lesquelles le rapport bénéfice-risque est désormais considéré comme défavorable en raison du risque d’effets indésirables cutanés rares mais graves de photoallergie.

Aussi les laboratoires concernés procèdent, en accord avec l’Afssaps, au rappel de l’ensemble des lots présents sur le marché des spécialités contenant du kétoprofène sous forme de gel (cf tableau joint (12/01/2010) (14 ko)).

Les autres voies d’administration ne sont pas concernées par ce rappel.

Lire aussi : Suspension d’autorisation de mise sur le marché des gels contenant du kétoprofène - communiqué

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   Mer 27 Jan 2010 - 20:19

INFOS SUR LE MEDICAMENT (suite)


Gels au kétoprofène : une décision de l’AFSSAPS suspendue


Coup de théâtre dans le microcosme de la pharmacovigilance ! Le 18 décembre dernier, l’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS) suspendait l’autorisation de mise sur le marché (AMM) des 22 spécialités contenant des gels de kétoprofène. La décision était effective au 12 janvier 2010 mais… l’un des produits vient d’être remis sur le marché. Explications…
Dès la fin décembre 2009 en effet,« le laboratoire qui commercialise la spécialité Ketum® a déposé une requête en référé-suspension auprès du Conseil d’Etat, contestant la décision française », précise l’Agence française.

Cette démarche peut d’autant plus surprendre que toutes les spécialités contenant des gels de kétoprofène font l’objet d’une procédure de réévaluation de leurs effets indésirables par l’Agence européenne du Médicament (EMEA). Toujours est-il qu’en attendant la décision définitive du Conseil d’Etat, le juge des référés « vient de suspendre la décision du Directeur général de l’AFSSaPS concernant l’AMM » de cette spécialité.

Pour l’heure, le laboratoire Ménarini est donc autorisé à remettre son gel sur le marché. « Ketum 2,5% gel (…) sera de nouveau disponible dans les pharmacies dans les prochains jours », assure ainsi le laboratoire. Mais l’affaire n’est pas close. L’AFSSaPS souligne en effet que « cette ordonnance ne préjuge pas de l’issue dans le courant du 1e semestre 2010, de la réévaluation communautaire en cours. »

Source : AFSSAPS, 27 janvier 2010 – Menarini France, 26 janvier 2010

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   Jeu 4 Fév 2010 - 17:23

Un médicament suspendu de nouveau sur le marché

LE FIGARO Martine Perez
02/02/2010


De nombreux experts s'inquiètent de voir qu'une décision du Conseil d'État puisse prévaloir en matière de sécurité des médicaments sur celle prise par l'Afssaps. Crédits photo : Le Figaro
Le Ketum avait été retiré en raison d'effets secondaires graves.

L'affaire est inédite et mérite que l'on s'y arrête. Elle émeut en tout cas les experts du médicament, qui craignent que la justice ne prenne une place croissante dans la gestion du risque sanitaire, une discipline qui n'est pas jusqu'à ce jour enseignée aux magistrats.

Le kétoprofène est un anti-inflammatoire utilisé depuis plus de quinze ans, notamment sous forme de gel, pour traiter en particulier des lésions traumatiques (entorses, élongations, tendinites…). À la suite d'une procédure de réévaluation des bénéfices et des risques des médicaments contenant du kétoprofène, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a décidé, le 18 décembre dernier, de suspendre l'autorisation de mise sur le marché (AMM) des 22 produits utilisés en application cutanée, dont le Ketum.

Des cas, souvent graves, de photoallergie (réactions de la peau lors de l'exposition au soleil) ont été décrits chez des malades traités avec ce type de gel. Ces réactions se présentent sous la forme d'eczéma et de bulles s'étendant au-delà de la zone d'application, et qui peuvent conduire à des hospitalisations et des arrêts de travail. Cette complication, connue depuis de longues années, avait conduit l'Afssaps à modifier l'information concernant le médicament à deux reprises. Un pictogramme recommandant de ne pas s'exposer au soleil même voilé pendant le traitement avait également été ajouté sur le conditionnement en 2001. Une lettre adressée deux ans plus tard aux professionnels de santé n'a pas permis de faire régresser ces effets secondaires graves. C'est dans ce contexte qu'une procédure de réévaluation du médicament sous forme de gel a été lancée. Il en est ressorti que l'efficacité de ces gels était «faible à modérée». Comme il existe des alternatives thérapeutiques, l'Afssaps a estimé que «le risque lié à l'utilisation de ces gels était supérieur au bénéfice attendu». De surcroît, il apparaissait difficile de prendre des mesures en plus pour garantir la sécurité des patients. En conséquence, l'Afssaps demandait le retrait du marché de ces gels à compter du 12 janvier 2010, en attendant l'évaluation européenne.

Décision provisoire
Un des laboratoires concernés par cette décision, Menarini, commercialisant le Ketum, a décidé de faire appel en déposant une requête en référé-suspension devant le Conseil d'État. Une ordonnance rendue le 26 janvier 2010, dans le cadre d'une procédure d'urgence, dans l'attente d'une décision sur le fond, a pour conséquence la possibilité pour le laboratoire Menarini de remettre sur le marché le gel Ketum. «Il ressort des pièces du dossier que le Ketum représente le deuxième chiffre d'affaires de la société Menarini, de sorte que l'arrêt de la commercialisation risquerait de compromettre la possibilité pour cette société de retrouver un résultat positif en 2010… » peut-on lire entre autres dans les attendus du jugement. Même s'il s'agit d'une décision provisoire, de nombreux experts s'inquiètent de voir qu'une décision du Conseil d'État puisse prévaloir en matière de sécurité des médicaments sur celle prise par l'Afssaps, sur la base d'un argumentaire… économique.

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   Ven 23 Avr 2010 - 19:28

Prochain retrait du marché pour le Parfenac®


[23 avril 2010 - 10h55]
[mis à jour le 23 avril 2010 à 12h00]

Suivant la procédure de réévaluation du rapport bénéfice/risque de tous les médicaments contenant du bufexamac, l’Agence européenne du Médicament (EMEA) recommande que soit retirées les autorisations de mise sur le marché (AMM) de toutes les spécialités en contenant.
Cet anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) est indiqué dans le traitement symptomatique du prurit provoqué par des manifestations inflammatoires cutanées. Disponible depuis 1974 en France, cette substance commercialisée sous le nom de Parfenac® provoque parfois des allergies de contact graves, pouvant nécessiter une hospitalisation.

Dans l’attente d’une décision par la Commission européenne, l’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) recommande « aux prescripteurs de ne plus instaurer ni renouveler de traitement par Parfenac®. Les patients actuellement traités avec ce médicament sont invités à consulter sans urgence leur médecin, afin qu’il puisse reconsidérer leur traitement, ou à prendre conseil auprès de leur pharmacien ».

Source : AFSSaPS, 23 avril 2010

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   Lun 29 Nov 2010 - 15:19

Le Di-Antalvic pourrait être retiré du marché dès 2011

Le Di-Antalvic et autres médicaments contenant du dextropropoxyphène seraient à l’origine d’effets cardiaques indésirables d’après une étude américaine diffusée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) qui prévoit d’ailleurs de le retirer du marché.

L’Agence explique que l’étude portait sur les conséquences des médicaments comme le Di-Antalvic, utilisés aux doses thérapeutiques maximales, ces dernières étant deux fois plus importantes aux Etats-Unis qu’en France.

Le retrait sur le marché des médicaments contenant du dextropropoxyphène avait déjà été demandé le 20 juillet dernier par la Commission européenne, et cela après étude de la balance bénéfices/risques de ce type de médicaments. La Commission avait alors expliqué que "les preuves d’efficacité thérapeutique du DXP seul (...) étaient insuffisantes au regard du risque de décès en cas de surdosage accidentel ou volontaire".

Ainsi, l’Afssaps a fait savoir dans un communiqué, que les médicaments tel que le Di-Antalvic pourrait être retirés du marché dès 2011 tandis que l’Agence demande aux professionnels de santé de ne plus prescrire ce type de traitement à leurs patients. Ces derniers sont d’ailleurs appelés à consulter leur médecin s’ils utilisent des médicaments à base de dextropropoxyphène.

En savoir plus sur le site de l’AFSSAPS www.afssaps.fr du 24 novembre 2010

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MEDICAMENTS ANTI DOULEUR (Retraits, changements ETC....)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Consultation anti douleur
» La péridurale .... pour un accouchement sans douleur
» 2eme operation d Ellora
» ORLEANS Dr Leufenburger
» Belle allergie aux patchs Emla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solidarité Handicap autour des maladies rares :: Espace INFORMATION :: CE QU'IL FAUT SAVOIR ....-
Sauter vers: