ASSOCIATION RECONNUE D'INTERET GENERAL
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Liens vers le site de SolHandLiens vers le site de SolHand  
LES BULLETINS D'ADHÉSION et DE SOUTIEN sont EN LIGNE SUR LE SITE. Il suffit de les télécharger en cliquant sur le "BOUTON TÉLÉCHARGEMENTS " en direct sur le Site SOLHAND *PROCHAINE JOURNÉE NATIONALE LE 10 juin 2017* Voir le PROGRAMME en page d'accueil du SITE
SOLHAND accorde son 2 ème SPR « Soutien Projet Recherche » à l’Association "Kémil et ses amis" dans le cadre des EPILEPSIES RARES Voir COMMUNIQUE de PRESSE
SOLHAND est une Association Reconnue d'Intérêt Général. Retrouvez sur ce FORUM des informations diverses et variées sur le Handicap et le Social, mais aussi un lieu d'échanges et de partage.....

Partagez | 
 

 IL FAUT CHANGER LE REGARD SUR LE HANDICAP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nani
Cyclone
Cyclone
avatar


MessageSujet: IL FAUT CHANGER LE REGARD SUR LE HANDICAP   Mar 17 Nov 2009 - 21:06

Pourquoi changer notre regard sur les personnes handicapées ?


16 nov 2009 - Colette GRANON GOUBET


Colette GOUBET-GRANON, ancienne chef d'entreprise et présidente régionale du Centre des Jeunes Dirigeants, est aujourd'hui directrice de l'Association HANDISERTION, CAP emploi 71 et S.A.M.E.T.H 71, association très mobilisée pour la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées. Ce texte publié l'année dernière sur vivre-a-chalon.com à l'occasion du "Forum du handicap" nous parait plus que jamais d'actualité. C'est pourquoi nous le republions.

« Pourquoi il faut changer notre regard sur les personnes handicapées ? »

Parce que nous avons trop souvent une représentation négative du handicap,

Parce que le handicap n'est pas ce que l'on croit :

Car il s'acquiert majoritairement au cours de sa vie, à la suite d'un accident ou d'une maladie,

Car au-delà de la personne en fauteuil, sourde, aveugle ou présentant des déficiences mentales, la population active handicapée souffre le plus souvent de problèmes moteurs, tels que lombalgies, troubles musculo-squelettiques et de maladies invalidantes comme le cancer, les allergies, le diabète...

Parce que l'allongement de la durée de vie au travail conjuguée au vieillissement de la population active augmenteront, dans les prochaines années, le nombre de salariés concernés par une restriction d'aptitude, pouvant conduire à la reconnaissance de « travailleur handicapé »,

Parce que le taux de chômage des demandeurs d'emploi, reconnus travailleurs handicapés, est deux fois supérieur à la moyenne nationale et progresse chaque année plus vite que les autres catégories,

Parce que la loi du 11 février 2005 a été promulguée pour « l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » et est entrée en vigueur le 1er janvier 2006. Pour la première fois, elle introduit une définition du handicap,

Parce que cette nouvelle loi vise à améliorer les droits des personnes handicapées, notamment par la création de maisons départementales des personnes handicapées, guichet unique, et par la mise en place de mesures destinées à favoriser leur accès à la vie professionnelle,

Parce qu'elle renforce l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés à hauteur de 6% de l'effectif pour les entreprises occupant au moins 20 salariés, sous peine de versement d'une contribution financière à l'AGEFIPH (Association Gestionnaire du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des personnes handicapées.),

Parce qu'elle confirme le principe de « non-discrimination » et pour garantir l'égalité de traitement à l'égard des travailleurs handicapés, les employeurs devront prendre des « mesures appropriées » afin que le handicap ne constitue pas une cause d'éviction et que seules les compétences soient prises en compte lors d'un recrutement, d'un maintien dans l'emploi ou d'une évolution professionnelle. L'employeur pourra recourir aux aides existantes, notamment celles de l'AGEFIPH, concernant les aménagements de situation de travail,

Parce qu'il est temps que l'Entreprise soit vraiment citoyenne et que ses ressources humaines soient le reflet, comme nous le confiait récemment un dirigeant, de la société civile et donc de ses clients, que cela soit au niveau de la pyramide des âges, de la diversité des origines et également du handicap potentiel...,

Parce que le parcours de ces personnes, souvent fragilisées par un travail exercé très jeune, qui ne leur a pas permis d'obtenir un bon niveau d'études, force l'admiration par leurs efforts déployés et leur volonté pour accéder à une reconversion professionnelle réussie et souvent inattendue,

Parce que la notion de handicap s'analyse principalement au niveau d'une situation de travail, pour preuve, l'exemple de ce chef cuisinier, souffrant de problèmes cardiaques, qui a trouvé sa place aujourd'hui dans un atelier de confection, dont le rythme et la durée de travail sont plus adaptés à sa santé, ou de ce poseur de revêtements de sols qui exerce, après avoir connu des problèmes de lombalgie aiguë et suivi une formation dans un centre de reclassement professionnel, le métier de monteur en optique lunetterie,

Parce que les ressources humaines vont devenir des ressources rares, parce que certains secteurs connaissent déjà des difficultés de recrutement et de fidélisation de leur personnel, les grandes entreprises de Travail Temporaire et la Grande Distribution l'ont bien compris et se sont déjà engagées dans des démarches volontaristes.

Comme l'aime à le rappeler, Cyril Barranco, Délégué régional de l'AGEFIPH Bourgogne Franche Comté : « Il en va de l'image sociale de l'entreprise, pour qui l'emploi des personnes handicapées devient une réelle opportunité de communication », rejoignant ainsi dans ses propos un consultant qui annonçait récemment, sur une onde radiophonique, que « l'employeur, demain, devra travailler sa réputation ».

C'est pour toutes ces raisons, que selon une récente étude Louis Harris, 9 chefs d'entreprise sur 10 se déclarent très satisfaits de l'embauche d'une personne handicapée, dès lors qu'ils en ont fait l'expérience,
En effet, l'intégration d'une personne handicapée crée de l'exemplarité au niveau d'une équipe de travail, lui insufflant une émulation accrue et la possibilité de prendre du recul face à ses difficultés.

C'est pour cela que l'AGEFIPH et ses partenaires, notamment les CAP emploi et les S.A.M.E.T.H (Service d'Appui au Maintien dans l'Emploi des Travailleurs Handicapés), présents dans chaque département et sur chaque bassin d'emploi, se mobilisent pour accompagner les entreprises dans leurs réflexions et la mise en œuvre de leurs projets de recrutement ou de maintien dans l'emploi de personnes handicapées mais avant tout compétentes et motivées.

Ces associations, membres du Service public de l'emploi, sont composées dans leur Conseil d'Administration de bénévoles représentant les syndicats salariés, employeurs et mouvements de personnes handicapées.

Le mot de la fin reviendra à l'Association des Paralysés de France, qui a adopté le slogan « Différent comme tout le monde » !

http://www.vivre-a-chalon.com/lire_Pourquoi-changer-notre-regard-sur-les-personnes-handicapees%C2%A0-,2303723ca188f3460170e7c988fb9a27034f0f06.html

_________________
Nani
Présidente-Fondatrice de SolHand
C'est ensemble, que nous allons avancer, c'est l'amour et le partage qui font pousser les choses.


Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB, d'aller directement sur notre site pour une visite supplémentaire.
Meilleur visibilité sur le Net pour Solhand :
http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solhand-maladiesrares.org/
Nani
Cyclone
Cyclone
avatar


MessageSujet: Re: IL FAUT CHANGER LE REGARD SUR LE HANDICAP   Dim 6 Déc 2009 - 16:04

Sophie Vouzelaud, une miss en colère




Depuis 3 ans, Sophie Vouzelaud n'a jamais été invitée à l'élection de miss France. Elle pense que handicap et prime-time ne font pas bon ménage.


Sophie Vouzelaud ne regardera pas samedi l'élection de miss France à la télévision. Elle ne sera pas non plus au palais Nikaia de Nice où se déroulera le show. Elle n'y a pas été invitée. Depuis son accession au titre de première dauphine de miss France, un jour de décembre 2006, au Futuroscope de Poitiers, la belle n'a jamais été conviée à la grand-messe des miss. « J'ai de très bons rapports avec Geneviève et Xavier de Fontenay. Beaucoup moins avec la société miss France dirigée par Sylvie Teillier », confie la Saint-Juniaude.

Selon la jeune femme, la société Miss France n'a pas tenu certaines promesses « Cela fait 3 ans que l'on me dit que ce serait formidable que je fasse partie du jury le jour où Jean-Luc Reichmann en fera lui-même partie. Jean-Luc Reichmann est un ami. Il est sensibilisé à mon handicap parce que sa soeur cadette est sourde. Cette année, il est dans le jury et on ne m'a pas appelé », confie la Haut-Viennoise, malentendante de naissance.

Pourquoi ? L'ex-première dauphine à son idée sur la question. « J'ai l'impression que l'on n'a pas envie de voir une sourde et son interprète à une heure de grande écoute. A part ça, je ne vois pas. J'ai le sentiment de n'avoir commis aucune faute ».

Déçue, Sophie Vouzelaud l'est d'autant plus que, pour la première fois dans l'histoire de l'élection de miss France, le titre sera attribué non pas par le jury de « people » réunis sur le plateau, mais par le public.

Au cinéma sous les ordres de Farrugia
« J'ai la faiblesse de penser que j'y suis un peu pour quelque chose. Si en 2006, le public avait voté en dernier ressort, je pense que j'aurais été élue. Je le ressens auprès de tous les gens que je rencontre et à travers les milliers de SMS que j'ai reçus ».

Que l'on ne s'y trompe pas. La jeune femme ne cultive aucune rancoeur. « Je sais ce que je dois à ce concours. Il m'a permis de défendre mes idées, ma cause. Au fond de moi, peu m'importe de ne pas aller sur ce plateau télé. Ma déception est plus sur le fond que sur la forme ».

Elle n'a effectivement pas besoin de cela. Son emploi du temps est bien rempli. Ambassadrice pour l'association Handicap et Emploi au Crédit agricole et chez Samsung, elle vient de tourner aux côtés de Clovis Cornillac dans le dernier film de Dominique Farrugia, L'amour, c'est mieux à deux. On pourrait aussi voir la belle mannequin dans la prochaine édition de l'émission de téléréalité La ferme célébrité.

Pascal GOUMY
pascal.goumy@centrefrance.com

TULLE Télévision
vendredi 4 décembre 2009 - 06:25

_________________
Nani
Présidente-Fondatrice de SolHand
C'est ensemble, que nous allons avancer, c'est l'amour et le partage qui font pousser les choses.


Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB, d'aller directement sur notre site pour une visite supplémentaire.
Meilleur visibilité sur le Net pour Solhand :
http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solhand-maladiesrares.org/
 
IL FAUT CHANGER LE REGARD SUR LE HANDICAP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regard sur l'handicap ..... qu'en pensez vous ???
» la religion est le placebo des peuples
» Le problème: le système éducatif
» Philippe Torreton chez Ruquier: il faut changer l'école et la formation des profs
» Kaïros, Un autre regard sur le handicap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solidarité Handicap autour des maladies rares :: Espace HANDICAP-
Sauter vers: