ASSOCIATION RECONNUE D'INTERET GENERAL
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Liens vers le site de SolHandLiens vers le site de SolHand  
LES BULLETINS D'ADHÉSION et DE SOUTIEN sont EN LIGNE SUR LE SITE. Il suffit de les télécharger en cliquant sur le "BOUTON TÉLÉCHARGEMENTS " en direct sur le Site SOLHAND *PROCHAINE JOURNÉE NATIONALE LE 27 juin 2015* Voir le PROGRAMME en page d'accueil du SITE
SOLHAND accorde son 1er SPR « Soutien Projet Recherche » à l’Association « Le Cœur au Pied » pour les personnes atteintes de Pachyonychie congénitale. Voir COMMUNIQUE de PRESSE
SOLHAND est une Association Reconnue d'Intérêt Général. Retrouvez sur ce FORUM des informations diverses et variées sur le Handicap et le Social, mais aussi un lieu d'échanges et de partage.....

Partagez | 
 

 L'OSTEOPATHIE en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin



MessageSujet: L'OSTEOPATHIE en question   Jeu 21 Jan 2010 - 20:09

VOUS DEMANDIEZ DERNIEREMENT DES INFOS SUR L'OSTEOPATHIE.....

Ostéopathie : que peut-elle pour vous ?

L’ostéopathie est une thérapeutique manuelle qui a acquis depuis peu une reconnaissance officielle.
Procédant par ajustements, elle est connue pour remédier aux problèmes articulaires et squelettiques, mais pas seulement. Le point sur ses indications et ses limites.
Le mouvement à la base de tout
Pour l’ostéopathie, l’humain est un être biomécanique. Toutes les structures du corps sont en mouvement, et ses mouvements (volontaires ou non) corrélés participent à son fonctionnement optimal.
Toute perte à ce niveau a donc des retentissements sur l’organisme. Une restriction de mobilité (au niveau des articulations) ou de motilité (au niveau des organes) entraîne des perturbations qui peuvent induire à terme des pathologies. Un problème de colonne vertébrale peut être à l’origine d’une constipation. Une douleur lombaire peut provenir d’un os du talon bloqué. « Le corps est intelligent, explique François Thimjo, ostéopathe. Après un choc sur le bassin, par exemple, il s’adapte en adoptant la position la moins douloureuse possible. Mais cette modification de la statique peut avoir pour conséquence, à la longue, des migraines ophtalmiques. »
Des indications variées
L’ostéopathe, en procédant à des ajustements, rétablit l’amplitude de mobilité et de motilité naturelle, donc l’harmonie de fonctionnement du corps. Tout ce qui est fonctionnel est de son ressort :
• Les problèmes articulaires et musculaires. Ils constituent le domaine de prédilection de l’ostéopathie : douleurs et blocages au niveau de la colonne vertébrale, du bassin, de l’épaule, du genou, du coude…
• Les séquelles d’accidents, de traumatismes, de chocs. Elles provoquent parfois des symptômes à long terme et à distance. Une luxation de la mâchoire lors de la pratique d’un sport peut par exemple entraîner des problèmes oculaires.
• Certains maux de tête ou migraines
• Le stress, le manque de sommeil, la fatigue chronique.
• Le suivi et l’accompagnement de la grossesse, pour réduire les troubles dus à la modification de cambrure, préparer à l’accouchement.
• Chez l’enfant, l’ostéopathe peut intervenir à la suite d’une naissance difficile, en cas de rhinopharyngites à répétition, en complément d’un traitement d’orthodontie.
• Chez les seniors, elle peut être utile en prévention, pour éviter une diminution de la mobilité.
La séance type
La première séance, d’une durée d’environ une heure, se déroule de la façon suivante :
• 1) Un questionnaire pour connaître les antécédents personnels et familiaux, rechercher les causes pouvant conduire à une pathologie.
• 2) Un examen de posture, la personne étant immobile, puis un examen dynamique, en mouvement, spécifique à l’ostéopathie. Suit une analyse plus fine par palpation de la réaction des tissus, à la recherche d’anomalies de mobilité ou de motilité.
• 3) La « normalisation », en agissant sur les zones de blocage préalablement identifiées. Il s’agit d’ajustements effectués avec des gestes très doux, sans jamais forcer au-delà des limites physiologiques et sans provoquer de douleur.

Le contrôle du rétablissement de la mobilité se fait sur le moment ou trois semaines à un mois après. Le nombre de séances est fonction de l’ancienneté du problème et de son importance. En règle générale, trois à quatre par an suffisent.
François Thimjo,
vice-président de la Chambre nationale des ostéopathes.


Ostéopathie : journée découverte le 27 janvier
Le 27 janvier prochain, les ostéopathes de l’Union Fédérale des Ostéopathes de France (UFOF) ouvrent leur porte pour un bilan gratuit d’un quart d’heure environ. Cette journée est organisée dans toute la France pour la troisième année consécutive. Pour bénéficier de ce bilan, prenez rendez-vous par téléphone auprès de l’ostéopathe de votre choix. La liste complète des ostéopathes participant à la journée est disponible sur www.osteofrance.com. L’occasion de découvrir cette discipline en plein essor !

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
 
L'OSTEOPATHIE en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» Question sur le naturisme
» question nuit / sieste bébé 3 mois
» La grosse question qui tue, c'est par ici...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solidarité Handicap autour des maladies rares :: Espace INFORMATION :: BREVES et ANNONCES DIVERSES-
Sauter vers: