ASSOCIATION RECONNUE D'INTERET GENERAL
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Liens vers le site de SolHandLiens vers le site de SolHand  
LES BULLETINS D'ADHÉSION et DE SOUTIEN sont EN LIGNE SUR LE SITE. Il suffit de les télécharger en cliquant sur le "BOUTON TÉLÉCHARGEMENTS " en direct sur le Site SOLHAND *PROCHAINE JOURNÉE NATIONALE LE 27 juin 2015* Voir le PROGRAMME en page d'accueil du SITE
SOLHAND accorde son 1er SPR « Soutien Projet Recherche » à l’Association « Le Cœur au Pied » pour les personnes atteintes de Pachyonychie congénitale. Voir COMMUNIQUE de PRESSE
SOLHAND est une Association Reconnue d'Intérêt Général. Retrouvez sur ce FORUM des informations diverses et variées sur le Handicap et le Social, mais aussi un lieu d'échanges et de partage.....

Partagez | 
 

 Dysplasie épiphysaire bilatérale et Maladie de Calvé-Leggs-Perthès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maman d'Arthur-Gabriel
Brise
Brise



MessageSujet: Dysplasie épiphysaire bilatérale et Maladie de Calvé-Leggs-Perthès   Jeu 9 Juin 2011 - 22:14

Bonjour

Je suis nouvelle ici sur ce forum.
Mon petit garçon est atteint de la maladie de Calvé-Legg-Perthès depuis presque 2 an et depuis 2 mois est atteint de dysplagie épiphysaire bilatérale.
Il a d'abord été platré en tract.ion 3 mois et ensuite appareillé 1 année entière. L'appareil enlever depuis janvier et a nouveau replatré pendant 6 mois a nouveau en traction pour éviter toute surcharge sur ses hanches. Il aura passer 1 année entière imobile et 8 mois en chaise roulante et la rebelotte, et il n'a que 4 ans.
Je ne sais pas si quelqu'un ici pourrait m'aider ou bien me donner un témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin



MessageSujet: Re: Dysplasie épiphysaire bilatérale et Maladie de Calvé-Leggs-Perthès   Ven 10 Juin 2011 - 10:17

Bonjour et

J'espère que vous pourrez trouver d'autres familles afin d'échanger avec elles sur la maladie de votre petit garçon.
C'est en quelque sorte une bouteille à la mer....

Vous pouvez également participer aux autres espaces et nous rejoindre en cliquant sur ce lien.
Espace de "discution détente" au fil des jours, tout handicap et maladie confondus, ou nous nous retrouvons chaque jour et echanger entre nous sur divers sujets.
http://solhand.forums-actifs.com/t697p675-bonjour-et-bienvenue-dans-l-espace-de-discussion-cliquez-sur-repondre

Voici un petit descriptif de la maladie :

La maladie de Legg-Calvé-Perthes (MLCP) est un terme utilisé pour décrire une nécrose avasculaire uni- ou bilatérale de la tête fémorale chez l'enfant. Les incidences annuelles rapportées varient énormément selon les pays, de 1/250 000 à Hong Kong et 1/18 000 au Royaume-Uni, à 1/3 500 dans les Îles Féroé. La MLCP affecte les enfants âgés de 2 à 12 ans, mais sa prévalence est plus élevée chez les enfants de 5-6 ans, et elle est plus fréquente chez les garçons. Les symptômes initiaux sont habituellement une boiterie, une douleur à la hanche, à la cuisse ou au genou et une limitation des mouvements de la hanche. Plus tard dans l'évolution de la maladie, une inégalité dans la longueur des jambes ainsi qu'une atrophie musculaire autour de la hanche peuvent être observées. La phase active de la maladie peut durer plusieurs années pendant lesquelles la tête fémorale devient partiellement ou entièrement nécrotique et progressivement déformée. Ce phénomène est suivi par une nouvelle formation osseuse (ré-ossification) au niveau de l'épiphyse et une éventuelle guérison. La déformation finale peut aller d'une articulation présentant un aspect quasi-normal à une déformation étendue associée à un aplanissement sévère et une subluxation de la tête fémorale, un élargissement du col du fémur et à un acetabulum déformé et dysplasique, qui à son tour peut conduire à une arthrose à début précoce. L'étiologie de la MLCP demeure inconnue. Il est habituellement admis qu'un ou plusieurs infarctus de la tête fémorale, dus à un arrêt de l'irrigation sanguine peut provoquer une déformation, mais il existe plusieurs théories concernant la cause de cet arrêt. Plusieurs facteurs pouvant y contribuer ont été suggérés : un retard de maturation du squelette, une croissance retardée et disproportionnée, une petite taille, un faible poids à la naissance, des privations sociale et économique et un traumatisme, ainsi que la présence d'anomalies congénitales. Il a également été proposé que des anomalies du système de coagulation pourraient entraîner une thrombophilie et/ou une hypofibrinolyse et une thrombose veineuse suivie d'une nécrose avasculaire de la tête fémorale chez l'enfant. Des mutations du gène COL2A1 (12q12-q13.2) ont été identifiées récemment dans des familles atteintes de nécrose avasculaire de la tête fémorale (voir ce terme) et de MLCP. Le diagnostic repose sur des radiographies frontales et latérales conventionnelles. L'utilisation de la scintigraphie et de l'échographie peut être utile dans certains cas ainsi que l'IRM l'est dans les premiers stades de la maladie pour distinguer la MLCP d'autres maladies de la hanche. Le diagnostic différentiel comprend la dysplasie de Meyer, la dysplasie épiphysaire multiple et la dysplasie spondyloépiphysaire (voir ces termes). Le traitement consiste à maintenir la tête fémorale dans l'acetabulum, soit à l'aide d'une attelle soit par intervention chirurgicale (ostéotomie fémorale ou pelvienne). Une étude récente a suggéré que l'ostéotomie fémorale donnerait des résultats significativement meilleurs à l'utilisation d'une attelle (en particulier l'orthèse en abduction de type Scottish Rite). Le pronostic est variable et est influencé par plusieurs facteurs comme l'étendue de la nécrose de la tête fémorale et les déformations résiduelles. Plus la tête fémorale est déformée au moment de la guérison, plus il y a un risque de développer une arthrose plus tard. Le remplacement total de la hanche au début de l'âge adulte peut être nécessaire dans certains cas. L'évolution est habituellement meilleure lorsque la maladie est diagnostiquée précocement. *Auteur : Dr O. Wiig (mars 2009)*.
ORPHANET

Il existe un réseau concernant cette pathologie à l'Hopital Robert Debré de Paris
International study group of Legg-Calve-Perthes disease
Service de chirurgie orthopédique infantile
CHU de Paris - Hôpital Robert Debré

48 Boulevard Sérurier
75019 PARIS
Téléphone : 33 (0)1 40 03 23 58
Fax : 33 (0)1 48 51 97 33

Essayez de vous rapprocher de l'équipe, je n'ai pas encore trouvé d'association pouvant regrouper les familles sur le territoire français. Il en existe mais à l'étranger.
J'ai trouvé ce forum ou quelques parents parlent de la maladie :
http://forum.magicmaman.com/magic03ans/Desenfantsdifferents/besoin-temoignage-inquiete-sujet-3669566-1.htm
Voici aussi un document spécifique :
http://www.demauroy.net/files_pdf/cours/ortho2.pdf

Bon courage pour vos recherches, nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
Bien à vous


_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
 
Dysplasie épiphysaire bilatérale et Maladie de Calvé-Leggs-Perthès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Preuve ontologique bilatérale
» langage sur fente bilatérale
» petite contribution, fente labio-palatine bilatérale
» 1ère intervention pour Mathis (flp bilatérale)
» Fente labio palatine bilatérale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solidarité Handicap autour des maladies rares :: Espace MALADIES RARES et ORPHELINES : Une bouteille à la mer-
Sauter vers: