ASSOCIATION RECONNUE D'INTERET GENERAL
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Liens vers le site de SolHandLiens vers le site de SolHand  
LES BULLETINS D'ADHÉSION et DE SOUTIEN sont EN LIGNE SUR LE SITE. Il suffit de les télécharger en cliquant sur le "BOUTON TÉLÉCHARGEMENTS " en direct sur le Site SOLHAND *PROCHAINE JOURNÉE NATIONALE LE 27 juin 2015* Voir le PROGRAMME en page d'accueil du SITE
SOLHAND accorde son 1er SPR « Soutien Projet Recherche » à l’Association « Le Cœur au Pied » pour les personnes atteintes de Pachyonychie congénitale. Voir COMMUNIQUE de PRESSE
SOLHAND est une Association Reconnue d'Intérêt Général. Retrouvez sur ce FORUM des informations diverses et variées sur le Handicap et le Social, mais aussi un lieu d'échanges et de partage.....

Partagez | 
 

 INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin



MessageSujet: INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE   Dim 10 Aoû 2008 - 15:56


Site d'informations REGIME


http://www.dhn.fr:80/index.php

http://www.dhn.fr:80/infopathologies.php

Quelques recettes

http://www.dhn.fr:80/recettes.php
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin



MessageSujet: Re: INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE   Sam 16 Aoû 2008 - 17:30

Voici un autre site pour les recettes sans lactose, sans gluten etc....

http://www.sanslactose.com/recettes/desserts.php?pageNum_Recordset1=0&totalRows_Recordset1=62

Quelques exemples de recttes desserts

Baba au Rhum

Bananes baccus

Bananes flambées

Bananes martiniquaises

Barres de sésame au miel (halvah)

Biscuits à la noix de coco

Biscuits au beurre d'arachide

Biscuits choco - coco

Bonbons aux carottes (sans oeuf)

Brochettes de fruits exotiques

Brownies au tofu

Cake au caramel (sans oeufs

Cake aux pruneaux et aux abricots (sans oeufs)

Caramels mous au café et au chocolat (sans oeuf)

Cornets croquants (sans oeufs)

Crème à l'avocat

Crème caramel (sans oeuf, sans blé)

Crêpe aux bananes et sauce au chocolat

Crêpes au soja sauce chocolat

Crèpes au sucre (sans oeufs)

Croquants à la caroube

Cuisse de Femme

Fondant au chocolat

Gâteau à l'ananas

Gâteau au chocolat (sans oeuf)

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin



MessageSujet: Re: INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE   Mar 2 Déc 2008 - 12:11

Quand le gluten fait du dégât.....

farines de riz et de maïs.
Tous les autres aliments sont autorisés
(viandes, poissons, fruits, légumes,
laitages…).
L’avoine est autorisée en
quantité modérée.
Sous traitement, les troubles digestifs disparaissent en quelques jours et une
reprise pondérale s’opère en quelques semaines. La sérologie permet de
contrôler la bonne observance du régime: les anticorps anti-transglutaminase
disparaissent en quelques mois.
Prs Alain Lachaux*,
Marc Nicolino**,
Dr Françoise Bienvenu***
(*) Unité d’hépatologie, gastroentérologie et nutrition
pédiatrique, département de pédiatrie, HEH
(**) Unité d’endocrinologie, diabétologie, hôpital
Debrousse
(***) Laboratoire d’immunologie (bât. 3B), CHLS
S A N T É 17
1 - Le riz, le maïs, le soja, le sarrasin et le
millet ne sont pas toxiques pour les
malades coeliaques.
2 - Les excipients des médicaments peuvent
également contenir du gluten.

Le saviez-vous ?

L’exclusion du gluten est le seul raitement efficace de la maladie coeliaque. Dans quels produits alimentaires le retrouve-t-on ?
L’avis d’une diététicienne.
En 1951, des travaux scientifiques (ceux de Dicke) ont montré l’effet
toxique du gluten contenu dans 3 céréales : le blé, l’orge, le seigle. Le principe du régime sans gluten repose dès lors sur la suppression à vie de
tous les aliments contenant l’une et/ou l’autre de ces 3 céréales.

Le régime sans gluten
Relativement simple dans son principe, le régime sans gluten (RSG) est, en
pratique, très contraignant dans nos pays occidentaux, où le blé est la base
de l’alimentation (pain, pâtes, pâtisseries).
En outre, les progrès considérables de l’industrie agroalimentaire, ces dernières décennies, ne facilitent pas l’application du RSG : le gluten est
souvent ajouté pour des raisons de texture ou de stabilité dans de nombreux
produits (plats cuisinés, sauces, charcuteries), souvent sous des dénominations.

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares


Dernière édition par Admin le Mar 2 Déc 2008 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin



MessageSujet: Re: INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE   Mar 2 Déc 2008 - 12:21

Maladie coeliaque

La maladie coeliaque, appelée aussi intolérance au gluten (ou
plus précisément à l’une de ses protéines, la gliadine), correspond
à une réponse immunitaire anormale du tube digestif quand il
est mis en présence de cette molécule. Sous-diagnostiquée en
France, cette affection parfois masquée touche environ une personne
sur 200 en Europe, deux à trois fois plus de femmes que
d’hommes.


La maladie coeliaque se révèle, soit dans l’enfance (entre six mois et 2 ans,
après l’introduction du gluten dans l’alimentation), soit à l’âge adulte (souvent entre 20 et 40 ans, même si des formes tardives existent également, après 65 ans). Elle est responsable d’une entéropathie
(affection de l’intestin) avec syndrome de malabsorption (suite à la
disparition des villosités - ces nombreux replis dans la muqueuse -, des
éléments nutritifs ne passent pas dans le sang). L’importance de ce syndrome est très variable selon les sujets.
Il existe une prédisposition génétique à la maladie coeliaque (elle apparaît
associée, dans plus de 90% des cas, aux groupes HLA-DQ2 ou DQ8).
D’autres facteurs, probablement infectieux, viraux ou bactériens (encore mal
connus), interviennent dans le déclenchement de la maladie, ainsi que l’âge
auquel le gluten est introduit dans l’alimentation.

Le tableau classique
La maladie coeliaque cause le plus souvent des diarrhées chroniques chez le
jeune nourrisson. La maladie débute dans les semaines suivant l’introduction
du gluten. Compte tenu de nos habitudes alimentaires, la maladie débute
le plus souvent entre l’âge de 6 et 9 mois.
Le tableau clinique est évocateur avec des anomalies des selles qui sont trop
nombreuses, trop volumineuses et molles. Les pédiatres notent une cassure
des courbes de croissance pondérales,
puis staturales. Par ailleurs, le nourrisson apparaît triste, grognon
avec un gros ventre et des membres grêles. Biologiquement, on note une
carence en fer et des carences en vitamines.
Un diagnostic différentiel
devant ces diarrhées chroniques ?
Parfois la mucoviscidose.
Les manifestations plus sournoises
Un diabète, chez un enfant, peut cacher une maladie coeliaque. C’est
pour cette raison qu’aujourd’hui, les médecins recherchent la maladie
coeliaque chez les diabétiques.
De nombreuses autres formes cliniques, moins symptomatiques, existent
et sont plus volontiers observées chez le grand enfant et chez l’adulte. Il
faut penser à une éventuelle maladie coeliaque devant une anémie ferriprive,
une aphtose buccale récidivante, des troubles fonctionnels intestinaux,
une infertilité, des crampes, des douleurs osseuses, des fractures spontanées, des plaintes de fatigue chronique ou même de dépression.

Le diagnostic : par biopsie ou par prise de sang ?
Le diagnostic définitif de la maladie coeliaque, quelle que soit son expression
clinique, repose sur des biopsies de l’intestin. Mais leur caractère invasif
ne rend pas leur utilisation aisée en pédiatrie, alors que le dépistage
reste essentiel… Que dit la sérologie de son côté ?

Trois types d’anticorps peuvent être recherchés :
>les anticorps antigliadine : ils ne doivent plus être utilisés du fait de leurs
faibles sensibilité et spécificité ;
>les anticorps anti-endomysium : leur sensibilité est très bonne, leur
valeur prédictive positive avoisine 100%, mais la méthode d’analyse
est délicate, onéreuse et non adaptée à de grandes séries ;
>les anticorps anti-transglutaminase : ils présentent une excellente
corrélation avec les anticorps antiendomysium, et sont donc tout aussi fiables ; en outre, leur réalisation est plus facile, moins onéreuse et adaptable aux séries.
En clair, ces anticorps anti-transglutaminase de type IgA constituent un nouveau marqueur efficace de la maladie coeliaque et devraient constituer, couplés à un dosage d’IgA, le test de dépistage de première intention de
la maladie coeliaque.
Etant donné son caractère non invasif et la fréquence de la maladie, ce test pourrait être proposé en dépistage de masse.
Pourquoi pas, en effet, un dépistage systématique des écoliers entrant au
CP ?
Le traitement : une éviction totale du gluten
En l’absence de traitement, le patient s’expose aux complications des
malabsorptions : retard de croissance, anémie, ostéoporose, fractures
pathologiques, anomalies de l’émail dentaire. Il a été aussi rapporté une
augmentation de l’incidence des cancers digestifs, en particulier des
lymphomes.
Le traitement de la maladie coeliaque
est le régime sans gluten à suivre à vie. Il consiste à éliminer de l’alimentation les farines de blé, d’orge et de seigle.

Un coût non négligeable
Si le RSG est assez facile à réaliser durant les premières années de vie,
celui-ci se complique quand l’enfant fait son entrée à l’école vers 3-4 ans.
L’alimentation se diversifie de plus en plus et les tentations sont plus fortes
(goûters collectifs, anniversaires). La cantine scolaire devient aussi
problématique.
Ceci étant, il existe des produits sans gluten mis à la disposition des familles,
soit dans des magasins spécialisés, soit par vente par correspondance (via
le téléphone ou Internet).
Ces produits ont un coût non négligeable, même si, depuis 1996, les organismes de Sécurité Sociale ont établi une prise
en charge partielle des produits sans gluten.

Manolita Cegarra, diététicienne
(Service diétiétique, département de
pédiatrie, HEH)

Manger sans gluten

Régime sans gluten: simple dans son principe,
pas facile tous les jours

• http://www.afdiag.org. Site de l’AFDIAG (association française des intolérants au gluten). Elle met à jour des listes de produits sans gluten du commerce et organise des journées d’informations.
• http://www.maladiecoeliaque.com/

PLUS D’INFOS
Illustration : Josselin Briot.

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Admin
Admin



MessageSujet: Re: INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE   Jeu 1 Jan 2009 - 13:30



ABC SANTE - Articles28 décembre 2008

Diminuez les douleurs articulaires

Depuis de nombreuses années déjà, on suppose que l’alimentation joue un rôle important dans le développement de l’arthrite rhumatoïde (inflammation des articulations). De nombreuses personnes constatent une amélioration de leur état en évitant de consommer des produits laitiers, des agrumes, des tomates, des aubergines et certains autres aliments.
Une étude réalisée en 1989 auprès de plus de mille patients arthritiques a montré que certains aliments, tels que la viande rouge, les sucreries, les graisses, le sel, la caféine et les tomates, aggravaient leur état de santé. Dès que ces personnes ont cessé de consommer ces aliments responsables des douleurs, on a observé une amélioration de leur état dans les huit semaines. Les produits laitiers sont probablement les plus problématiques, tout particulièrement les protéines de lait, plus encore que les graisses. Les produits écrémés posent donc autant de problèmes que le lait entier.
De plus en plus d’études montrent en effet que la modification de certaines habitudes alimentaires permet de diminuer les douleurs articulaires. Les huiles polyinsaturées et les suppléments d’oméga 3 auraient ainsi un effet bénéfique sur l’arthrite.

L’arthrite est une inflammation chronique progressive des articulations. La maladie évolue par poussées et s’accompagne souvent de fièvre, de douleurs intenses au niveau des articulations atteintes et d’une fatigue générale. En général, la maladie débute par des inflammations au niveau des poignets et des chevilles. Les articulations sont gonflées et très douloureuses.
Sans traitement, l’arthrite peut très vite s’étendre au cartilage et à l’os adjacent, ce qui peut entraîner une destruction des articulations. Dans les cas extrêmes, l’arthrite peut aussi affecter des organes autres que les articulations, tels que les reins, la peau, les vaisseaux sanguins et les yeux.
Heureusement, la modification de certaines habitudes alimentaires permet de soulager les douleurs de l’arthrite.
Les symptômes typiques sont la douleur et la raideur, qui s’améliorent souvent lors d’exercices et de mouvements. La raideur matinale est caractéristique de cette maladie et peut parfois durer plusieurs heures. Le patient se sent souvent malade et souffre de fatigue chronique due aux inflammations. Les symptômes peuvent par ailleurs varier en fonction du stade ou de l’évolution de la maladie.

_________________
L'Administrateur à votre écoute.....
Merci de voter chaque jour sur le Meilleur du WEB http://www.meilleurduweb.com/rubriques/votepour.php?ref=177470
Soutenir Solhand, un simple clic pour vos recherches : http://www.doneo.org/2_index.php?action=association&goal=dec&id_association=1553&solidarite-handicap-autour-des-maladies-rares
Revenir en haut Aller en bas
http://solhand.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE   Aujourd'hui à 0:17

Revenir en haut Aller en bas
 
INFOS PRATIQUE REGIME SPECIFIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» régime alimentaire spécifique
» Diverses question d'ordre pratique
» Correction du Cas pratique du galop d'essai
» help cas pratique droit des sûretés
» pratique du bouddhisme chinois ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solidarité Handicap autour des maladies rares :: RECETTES ET ASTUCES-
Sauter vers: